Béton ciré : prix au m2 pour la réalisation d’un revêtement de...

Béton ciré : prix au m2 pour la réalisation d’un revêtement de sol en béton ciré

Prix, méthode d'application et entretien du sol en béton ciré.

Le béton ciré est un revêtement de sol très prisé. On le trouve moderne, frais, esthétique et pratique… Il existe en différents coloris et il contribue également à la décoration de la pièce dans laquelle il est posé.

Il n’a qu’un seul inconvénient, son coût de revient est nettement plus élevé que celui des autres revêtements de sol (PVC, Vinyle, Lino ou plancher naturel de bois). Pour avoir un sol en béton ciré d’excellente qualité, il faut débourser entre 100 et 180 euros par mètre carré.

Quelques précisions au sujet du béton ciré

L’appellation « béton ciré » est un abus de langage. Le béton couramment utilisé dans la construction est un mélange de mortier et de graviers.

Par contre, le revêtement de sol n’est en réalité qu’un mortier lissé grâce à la résine et aux pigments qu’on y ajoute. L’autre grande différence entre le béton classique et le béton ciré est l’épaisseur. Dans le bâtiment, le béton est utilisé pour la construction des murs, des façades, et bien souvent, il a une épaisseur de plusieurs centimètres… Le béton ciré qu’on applique sur le sol a une épaisseur infime qui vaut en général moins d’un centimètre.

Pourquoi le béton ciré coûte-t-il plus de 100 euros ?

A l’achat, le béton ciré coûte entre 50 et 60 euros le mètre carré. Ensuite, il faut ajouter les frais de transport, les frais de préparation du support et ceux de la pose effectuée par un artisan compétent et expérimenté. Ce sont ces frais supplémentaires et la TVA qui font grimper la fourchette des prix jusqu’à 180 euros le mètre carré. En outre, il est important de noter que :

  • Le prix d’achat du béton ciré peut varier en fonction du coloris (il y a près de 50 teintes disponibles)
  • Le prix réel de la pose varie également en fonction des régions et de l’artisan

Obtenir un devis pour la réalisation d’un sol en béton ciré

Pour vous permettre de comparer les prix pour la réalisation d’un reveêtement de sol en béton ciré par un professionnel, nous vous proposons de comparer gratuitement les devis d’artisans qualifiés proches du lieu de votre chantier.

3 DEVIS GRATUITS

Plus de 10 000 professionnels partenaires

Peut-on réaliser la pose du béton ciré soi-même ?

Bien sûr, il est même facile, si l’on a des rudiments de bricolage, d’étendre soi-même le béton ciré sur le sol des différentes pièces de sa maison. Le béton ciré est vendu dans les commerces sous forme de poudre à mélanger avec de l’eau.

On peut prendre conseil auprès d’un spécialiste pour ne pas se tromper au niveau du dosage, puis réaliser le mélange à la maison et puis appliquer le béton ciré sur son sol à l’aide d’une taloche.

Méthode d’application du béton ciré

Avant d’appliquer le béton ciré sur son sol, il faut d’abord préparer ce dernier en le nettoyant et en le ponçant si nécessaire. Ensuite, on prépare le béton ciré en mélangeant la poudre avec de l’eau.

Avec 4 kg de poudre, on peut avoir suffisamment de béton ciré pour revêtir un mètre carré de sol. Il faut faire attention à bien effectuer le mélange, car il doit être sans grumeaux. La pâte obtenue doit être homogène, assez légère pour être appliquée sans difficulté, mais assez épaisse également pour ne pas couler et être résistante. L’idéal est de se servir d’une balance pour le dosage.

A titre indicatif, on peut se servir de ces mesures : il faut environ 190 g d’eau pour 180 g de poudre.

L’application proprement dite

Lorsque le mélange est prêt, on répand d’abord sur le sol une colle spécifique. Pour les dalles en béton ou en ciment, on utilise de la colle à béton, mais pour les autres types de sol, on répand de la résine époxy.

Ensuite, on se sert d’une taloche pour appliquer le béton ciré. La première couche doit sécher pendant 24 heures, et juste après, on peut étendre la seconde. Cette seconde couche sèche également 24 heures. Le 3e jour, on effectue le ponçage, et le 4e jour, on passe sur le béton ciré un traitement de finition, comme la cire ou le vernis.

Cependant, le béton ciré ne sera pas encore tout à fait sec et solide : il faut compter une dizaine de jours au moins pour qu’il soit possible de marcher dessus sans l’abîmer. Il faut également éviter au cours du premier mois de déposer dessus des objets lourds (par exemple des meubles). Leur pression sur le béton ciré risque de créer des bosses qui donneront un aspect irrégulier.

Comment réaliser le ponçage et la finition ?

Le ponçage s’effectue avec une ponceuse électrique dont le grain varie entre 80 et 150. Une fois achevé, on peut passer une serpillière humide sur le revêtement pour le nettoyer et le débarrasser des résidus.

Dès qu’il est propre, on peut passer le vernis ou la cire qui s’applique également en 2 couches. La première couche doit sécher pendant 10 heures avant que la seconde ne soit appliquée.

Note : Il existe une autre méthode d’application du béton ciré appelée coulage. Cependant, elle est exclusivement à la portée des spécialistes, car elle exige de la précision et un réel savoir-faire. Avec cette méthode, on peut ajouter d’autres matériaux, comme des débris de pierre naturelle ou du bois afin de créer des motifs ou d’obtenir un effet particulier.

Entretenir son sol en béton ciré

L’entretien du sol en béton ciré est très simple à effectuer. On peut passer l’aspirateur ou un balai une fois par jour. Pour nettoyer la graisse ou les produits qui sont susceptibles de laisser des tâches, on se sert d’un chiffon et d’un seau d’eau savonneuse.

Attention à ne pas laisser de l’eau sur le béton ciré : même s’il a été traité pour être imperméable, cela peut le fragiliser et le rendre glissant. La brillance du béton ciré peut disparaître avec le temps. Pour la conserver, il est recommandé d’appliquer périodiquement (une fois par mois par exemple) une couche de cire ou de vernis.

Les avantages du béton ciré

Le béton ciré permet de réaliser des économies d’énergie, car il retient la chaleur. Il est en plus adapté à tous les types de sol (bois, carrelage, PVC, parpaings, etc.), et s’adapte parfaitement pour les planchers chauffants.

Son uniformité et l’absence de joints dans sa structure lui permettent d’être plus résistant et durable que les autres types de planchers. Lisse et pratique, il peut facilement se conserver pendant 10 ou 15 ans.

Béton ciré : prix au m2 pour la réalisation d’un revêtement de sol en béton ciré
4.88 (97.5%) 8 votes