Coût moyen pour la pose d’un sol en PVC par un professionnel

Coût moyen pour la pose d’un sol en PVC par un professionnel

Comment choisir votre revêtement de sol en PVC ? Tout ce que vous devez savoir sur la pose d'un sol en PVC pour votre intérieur. Coût moyen, avantages et inconvénients des sols PVC.

Pose d'un sol pvc en rouleau
Pose d'un sol pvc en rouleau

Le sol en PVC fait partie des revêtements de sol modernes les plus couramment utilisés par les ménages. Très avantageux, il est souple, esthétique, disponible dans une large palette de couleurs et confortable.

Son prix est également relativement abordable : il faut dépenser environ 12 et 30 euros le mètre carré pour avoir un beau revêtement de sol en PVC.

Les différents types de revêtement de sol en PVC

Les revêtements de sol en PVC sont proposés sur le marché en 3 formats :

  • Le rouleau de PVC
  • Les lattes de PVC
  • Les dalles de PVC

Tous les 3 formats offrent le même rendu une fois la pose effectuée. Toutefois, les lattes et les dalles sont plus faciles à poser, compte tenu de leur forme (rectangulaire ou carrée) qui s’adapte facilement à la morphologie du sol.

Par contre, dans le cas du rouleau, il faut encore prendre le temps de découper le revêtement avant de le poser.

Les revêtements de sol en PVC présentent diverses finitions, et certains peuvent sembler plus brillants que d’autres. Pour en savoir plus et choisir le revêtement le mieux adapté à son intérieur, il est conseillé de se renseigner auprès des experts de la boutique de vente.

Avantages et prix du revêtement de sol en PVC

Le revêtement de sol en PVC est souple et peu épais (son épaisseur dépasse rarement les 0,25mm). Il offre une bonne isolation thermique et phonique, surtout quand il est doublé de mousse à l’envers.

Disponible en plusieurs coloris et sous diverses imitations (carrelage, pierre naturelle, marbre, ciment, etc.), il permet d’ajouter une touche design à son intérieur.

On se sert également du revêtement de sol en PVC pour masquer les imperfections d’un vieux sol de ciment ou de carrelage. Il n’est pas du tout difficile à poser, et si l’on a des mains expertes, on peut très facilement se passer d’un professionnel pour la pose.

Son entretien se fait par ailleurs en toute simplicité : il suffit d’une serpillière ou d’un torchon et d’un peu d’eau savonneuse pour lui redonner toute sa beauté.

Enfin, on peut citer comme autre grand avantage du revêtement de sol en PVC son prix qui est à la portée de tous les budgets.

Les modèles de moyenne gamme coûtent entre 12 et 30 euros le mètre carré, mais on peut très bien en acheter à partir de 4 euros le mètre carré.

3 DEVIS GRATUITS

Plus de 10 000 professionnels partenaires

Inconvénients du revêtement de sol en PVC

Le revêtement de sol en PVC n’a pas de nombreux inconvénients, mais il a le défaut de jaunir avec le temps. C’est en outre un produit qui n’est pas biodégradable et qui donne un rendu plastique et non « naturel ».

Autre inconvénient, le revêtement en PVC devient très glissant lorsqu’on y laisse par mégarde des traces d’huile. Il faut veiller à ce qu’il soit toujours net et ne jamais le cirer… Et il ne résiste pas non plus à la chaleur, ce qui oblige à le mettre à distance des fourneaux, de la braise et de la cendre.

Note : Le revêtement de sol en PVC ne doit pas être confondu avec le revêtement de sol de linoléum ou lino.

Le lino est souvent considéré à tort comme un revêtement plastique du même type que le PVC, mais il est plutôt 100 % naturel. Sa composition est faite de résidus de liège, d’huile de lin (d’où le nom), de craie et de pigments naturels.

De ce fait, le prix pour la pose de lino est plus élevé que celui de la pose d’un sol en PVC.

Techniques de pose d’un revêtement de sol en PVC

Il y a 3 méthodes différentes pour poser un revêtement de sol en PVC : la pose libre, la pose collée et la pose clipsée.

Pose libre d’un revêtement de sol en PVC

C’est la méthode la plus simple, à portée de tous. Elle est adaptée au PVC sous forme de rouleau et indiquée pour de petites surfaces. On découpe un morceau du rouleau dont les dimensions correspondent à celles du sol à couvrir, puis l’on étend le revêtement sur la surface. On n’utilise ni colle ni ruban adhésif.

Pose collée d’un revêtement de sol en PVC

La pose collée est un peu plus complexe à réaliser. Si le revêtement de sol en PVC n’est pas précollé, on peut utiliser de la colle classique pour plastique ou du ruban adhésif à double face pour le coller au sol.

Cette technique de pose exige de savoir correctement manipuler la colle et le ruban adhésif, car certains modèles sont extraforts et ne peuvent être décollés en cas d’erreur… Il faut dans ce cas poser son revêtement de PVC d’un seul coup avec précision et tact.

Note : la colle coûte 30 euros en moyenne pour 6 mètres carrés de PVC, tandis que le rouleau de ruban adhésif double face revient à 7 euros pour une longueur de 10 mètres environ.

Dans le cas où l’on achète un revêtement de sol précollé, il suffit d’enlever le ruban adhésif qui se trouve au dos de ce dernier pour pouvoir le poser. Après l’avoir étendu sur le sol, on exerce une pression très forte pour qu’il se colle au sol.

Pose clipsée d’un revêtement de sol en PVC

La pose clipsée est souvent employée lorsqu’on pose des lames ou des lattes de PVC. Il n’est pas nécessaire de faire recours à des joints externes, car le système est conçu de sorte que les lames s’emboîtent les unes aux autres.

Il faut juste veiller à ce que la jonction soit parfaitement réalisée pour garantir la solidité et l’étanchéité du revêtement après la pose.

Quelques indications supplémentaires au sujet de la pose d’un revêtement de sol en PVC

La pose libre est indiquée en location (parce qu’il est ensuite facile d’enlever le revêtement) et pour des surfaces qui n’excèdent pas 25 mètres carrés.

Si l’on doit couvrir de grandes surfaces, il est préférable d’opter pour une pose clipsée… Et dans le cas d’un logement définitif, on peut choisir d’effectuer une pose collée.

On peut également, pour des raisons d’esthétisme et de qualité, demander à un professionnel d’effectuer la pose.

En effet, la pose d’un sol PVC par un professionnel ne coûte au maximum entre 15 et 20 euros le mètre carré, et on peut bénéficier d’une réduction de TVA à 10 % dans le cas où le logement à plus de 2 ans.

Conseils pour bien choisir son revêtement de sol en PVC

Il ne faut jamais être pressé lorsqu’on souhaite acheter un excellent revêtement de sol en PVC pour son appartement.

Il faut toujours prendre le temps de bien s’informer sur la qualité du produit et sur sa provenance, sur les différentes finitions et les différentes gammes de prix qui sont disponibles.

On peut comparer plusieurs produits chez le même marchand, ou alors faire le tour des magasins… Et si l’on éprouve des difficultés à se décider, on peut toujours prendre l’avis d’un professionnel.

Ce qu’il faut retenir du revêtement de sol en PVC

Souple, doux et chaleureux, le revêtement de sol en PVC est un revêtement populaire fabriqué en matière plastique.

Il est très demandé parce qu’il est peu épais, facile à installer et proposé dans une très large gamme de couleurs et de finitions.

On peut déjà s’en procurer à partir de 4 euros le mètre carré, mais les modèles résistants et durables reviennent se situent plutôt dans une fourchette de 12 à 30€ par mètres carrés, voire plus.

La pose du revêtement de sol en PVC n’est pas trop difficile, et on peut s’en charger tranquillement si l’on aime le bricolage.

Dans le cas contraire, il faut consentir de verser entre 15 et 20 euros par mètre carré à un professionnel pour qu’il se charge de poser correctement le revêtement.

Coût moyen pour la pose d’un sol en PVC par un professionnel
4 (80%) 12 votes