Prix moyen d’une terrasse en béton et technique de réalisation

Prix moyen d’une terrasse en béton et technique de réalisation

Tout savoir avant de faire réaliser votre terrasse en béton : coût moyen au m2 et techniques de réalisation.

Terrasse en béton lissé
Terrasse en béton lissé

Le béton est couramment utilisé pour la réalisation des terrasses extérieures en France. Il est très apprécié des professionnels et des particuliers parce qu’il permet d’avoir une terrasse qui résiste parfaitement aux intempéries à un cout très abordable.

De plus, il peut adopter une grande diversité de couleurs et de finitions, ce qui permet d’ajouter une touche de design à la décoration extérieure des logements en édifiant simplement une belle terrasse.

Terrasse de béton : ne pas confondre la chape de béton et le revêtement en béton

Une terrasse en béton est constituée de 2 parties, la chape en béton et le revêtement en béton. La chape de béton est le socle de la terrasse, et elle est généralement constituée de béton coulé et préparé sur le chantier à base de granulats, de sable, de ciment, d’eau et d’adjuvants.

Par contre, le revêtement qui est étendu au-dessus de la chape n’est pas composé d’autant d’éléments. Il s’agit essentiellement d’une fine couche préparée à base de sable fin et de gravillons auquel on ajoute des pigments et divers composants pour obtenir la couleur, la texture et la finition souhaitées. C’est de ce béton de revêtement que va dépendre l’apparence finale de la terrasse.

Les différents types de béton de revêtement pour une terrasse

6 variantes de revêtement en béton peuvent être utilisées comme couche supérieure d’une terrasse de béton. Ce sont :

  • Le béton balayé
  • Le béton lissé
  • Le béton coloré ou désactivé
  • Le béton imprimé
  • Le béton sablé
  • Le béton bouchardé

Particularités de chaque type de revêtement en béton

Le béton balayé est appliqué suivant un mouvement similaire à celui du balayage. À la fin de la pose, il présente de fines rayures à la surface.

Le béton lissé est extrêmement lisse et doux au toucher. Pour obtenir ce rendu, la surface de la couche supérieure est entièrement poncée, et parfois cirée pour accentuer sa brillance et sa beauté.

On a 2 types de béton colorés. Dans un premier temps, des pigments sont ajoutés au revêtement en béton pour lui donner une couleur différente de son gris naturel. On peut aussi lui appliquer des adjuvants spécifiques appelés durcisseurs colorés afin de changer sa couleur. Dans un second temps, on peut appliquer à la surface du revêtement un produit spécifique pour dégrader la couleur grise et faire ressortir celle des pierres qui le composent. On parle alors de béton désactivé.

Le béton imprimé est reconnaissable par le motif qu’il affiche à la surface. Par des procédés spécifiques, l’artisan imprime un motif précis sur le revêtement afin de lui donner un nouvel aspect.

Le béton sablé est recouvert à la surface d’une couche de sable pour qu’il devienne antidérapant. Cependant, cela n’affecte en rien sa douceur et son rendu lisse. Enfin, le béton bouchardé est obtenu suite à un procédé d’érosion artificielle du béton. Au final, la surface de la terrasse ressemble à de la pierre naturelle.

Prix d’une terrasse en béton

Le prix d’une terrasse en béton dépend principalement des facteurs ci-dessous.

  1. La taille ou la superficie de la terrasse à réaliser
  2. La finition choisie pour la terrasse
  3. L’expérience du professionnel responsable du chantier
  4. La région dans laquelle se situe la propriété dans laquelle il faut construire la terrasse

En considérant tous ces facteurs, le tarif moyen pour la réalisation d’une terrasse en béton se situe entre 45 et 100 euros par mètre carré quand il s’agit de béton brut ou balayé.

Pour le béton ciré, il faut compter en moyenne 90 euros le mètre carré, et pour le béton désactivé, le prix varie entre 60 et 80 euros le mètre carré. Enfin, pour le béton imprimé ou bouchardé, les prix se situent entre 60 et 100 euros le mètre carré, sinon plus. Le prix change en fonction de la technique utilisée et de la complexité de réalisation de la finition.

3 DEVIS GRATUITS

Plus de 10 000 professionnels partenaires

Conseils pratiques : déclaration des travaux et formalités à effectuer avant la construction

En principe, il est possible de construire sa terrasse sans déclaration préalable si :

  • Celle-ci n’est pas surélevée, ce qui veut dire que sa hauteur ne dépasse pas 50 cm
  • Celle-ci n’a pas une superficie supérieure à 20 m2
  • Celle-ci ne dépasse pas les limites du coefficient d’occupation des sols de la commune

Cependant, ces normes générales peuvent être modifiées en fonction de l’architecture urbaine que chaque commune désire avoir. Pour être certain de ne pas violer le Plan Local d’Urbanisme, il vaut mieux se rapprocher des services de la municipalité afin d’en savoir plus.

Dans le cas d’une terrasse surélevée, il est obligatoire de faire une déclaration préalable des travaux. En outre, pour ne pas embarrasser les voisins, il est toujours bien de les informer que des travaux seront bientôt effectués à proximité de leur logement. Cela permet d’éviter les éventuels conflits que le chantier peut occasionner (au sujet des nuisances sonores par exemple).

Note : L’emplacement de la terrasse doit être choisi en fonction de l’orientation de la maison, de l’ensoleillement et du vent.

En général, on la positionne toujours en face de la maison quand on veut l’utiliser comme base pour une véranda. Sinon, on la place plutôt dans un angle (à gauche ou à droite) si on veut la dissocier du bâtiment et en faire un espace unique et dégagé. Il faudra également veiller à ce qu’une pente de 1 à 2% soit respectée au cours de la construction pour permettre l’évacuation des eaux de pluie.

Astuces pour édifier une terrasse de béton à moindre coût

Il faut d’abord tenter de trouver un professionnel qui propose un tarif abordable pour un travail de qualité. Ce n’est pas du tout compliqué : il suffit de contacter plusieurs professionnels ou artisans et de leur demander de produire un devis de réalisation de la terrasse, et si possible, demander un devis pour chaque type de finition. On choisira ensuite la solution la moins chère.

Ensuite, il vaut mieux privilégier les finitions qui sont simples à réaliser, comme le lissage ou le balayage. Les finitions sophistiquées coûtent plus cher parce qu’elles sont plus difficiles à mettre en œuvre.

Enfin, pour des terrasses de petites superficies, on peut faire appel à un professionnel qui travaille seul, c’est-à-dire un maçon qualifié ou un auto-entrepreneur. Par contre, pour les grandes surfaces, il est recommandé de faire appel à une entreprise qualifiée qui puisse travailler vite et efficacement en mobilisant des ouvriers expérimentés et un matériel de qualité.

Les différentes étapes de construction d’une terrasse en béton

Construire une terrasse en béton reste un travail de professionnel. Mais si l’on est qualifié et qu’on dispose des notions fondamentales, on peut toujours s’y essayer pour construire soi-même une petite terrasse (moins de 20 m2 de superficie). Voici donc les différentes étapes à suivre :

  1. Creuser une fosse de 25 cm de profondeur. Celle-ci doit être aussi plane que possible
  2. Poser des cailloux dans la fosse
  3. Réaliser un coffrage de bois, puis étendre un plastique armé (pour empêcher les herbes de repousser)
  4. Poser un treillis métallique sur le plastique armé qui recouvre le coffrage jusqu’à 5 cm des extrémités de ce dernier
  5. Couler la chape de béton qui doit avoir au moins 10 cm d’épaisseur
  6. Appliquer la couche finale ou le revêtement et les finitions

La terrasse devra ensuite sécher pendant 7 jours au minimum avant d’être utilisable.

Note : Si la terrasse est attenante à la maison, il est recommandé d’utiliser un joint de polystyrène pour les accoler. Par ailleurs, il faudra, dans le cas des grandes terrasses, couler la chape en plusieurs parties, et donc prévoir des joints de dilatation. Enfin, la terrasse doit toujours être à quelques centimètres (5 cm au moins) en dessous du seuil de la maison, jamais au même niveau.

Prix moyen d’une terrasse en béton et technique de réalisation
5 (100%) 3 votes