Toit polycarbonate et pvc : coût, installation et entretien

Toit polycarbonate et pvc : coût, installation et entretien

Un toit en pvc pour votre terrasse ? Découvrez les tarifs pour l'installation d'une toiture en polycarbonate.

Pergola Toit en polycarbonate
Pergola Toit en polycarbonate

La toiture polycarbonate ou toiture PVC est un modèle récent de toiture. Légère, facile à entretenir et peu difficile à installer, elle est très appréciée des architectes et souvent utilisée dans la constitution des puits de lumière, pour la couverture des terrasses, des serres, etc.

Elle coûte relativement moins cher comparativement aux autres types de toiture, le coût de revient d’un toit polycarbonate étant de 40 euros au mètre carré.

La toiture polycarbonate : présentation, avantages et inconvénients

La toiture polycarbonate ou toiture de PVC est constituée de panneaux de feuilles plastiques dont l’épaisseur est souvent de 16 mm. Les dimensions telles que la largeur ou la longueur sont variables et fonction du type de polycarbonate choisi…

Il en existe en effet 2 variantes : le polycarbonate alvéolaire et le polycarbonate ondulé.

On note une seule grande différence : le polycarbonate alvéolaire semble plus résistant et plus esthétique que son homologue ondulé. Du reste, les 2 variantes comptent généralement 3 parois et sont transparentes (laissent totalement passer la lumière) ou translucides (opaques, mais laissent passer la lumière).

Avantages de la toiture polycarbonate

La toiture polycarbonate présente un bon nombre d’avantages. Elle est légère, souple, facile à installer et simple à entretenir. En plus, elle permet de profiter de la lumière naturelle, et parfois, on se sert même du matériau (le polycarbonate) pour créer des jeux de lumière dans le logis.

Elle est adaptée à toutes les formes de toiture et on peut sans complexe l’installer au-dessus d’un garage, d’une terrasse, d’une piscine, d’une serre, etc.

Très solide et très résistante aux chocs, elle peut tenir de nombreuses années sans jamais se détériorer.

Elle est en outre moins chère : on compte tout au plus 40 euros le mètre carré pour l’achat et l’installation d’une toiture polycarbonate. Enfin, contrairement aux autres types de toitures, elle peut être installée par soi-même, car elle n’est pas du tout difficile à manipuler.

Panneaux polycarbonates de couleur
Panneaux polycarbonates de couleur

Inconvénients de la toiture polycarbonate

La toiture polycarbonate a un très grand inconvénient : malgré toutes ses qualités, elle n’a pas d’excellentes performances en isolation. C’est la raison pour laquelle on ne peut pas l’utiliser comme toiture principale d’une maison.

Elle peut servir de toiture pour d’autres espaces connexes à la maison et peut-être pour des combles aménagés, mais jamais pour le logis principal.

Son second inconvénient majeur est sa totale insonorisation sur le plan acoustique. En période de pluie, le martèlement des gouttes sur la toiture peut rapidement devenir insupportable.

Comment bien utiliser une toiture polycarbonate

On peut installer une toiture polycarbonate au-dessus de son garage, de sa terrasse, de sa serre, etc., sans aucune réserve pour bénéficier de la lumière naturelle en ces lieux. Pour le logis principal, on peut, pour mieux illuminer une pièce, mettre une feuille de PVC ou de polycarbonate au sein de la toiture de la maison qui peut être en tuile, en feuilles de tôle, en zinc, etc. On peut renforcer par ailleurs ses capacités isolantes par un film solaire en été.

Installation d’une toiture polycarbonate

Un bon bricoleur peut installer convenablement une toiture PVC ou polycarbonate. Il faut cependant respecter quelques règles importantes de pose, sinon, on risque d’avoir au final une toiture au relief accidenté et peu étanche.

  • Les panneaux de PVC sont toujours montés en pente, avec une inclinaison d’au moins 10 cm par mètre
  • Les poutres qui soutiennent les panneaux sont à espacer d’une distance de 100 cm au moins d’axe en axe en vue de supporter sans risque le phénomène de dilatation que subit le PVC sous l’effet de la chaleur. Dans le sens de la longueur, c’est un espace de 6 mm qui est recommandé toujours pour prévenir les effets de la dilatation

Le montage proprement dit doit se faire scrupuleusement en suivant les conseils du kit d’installation. Un film d’étanchéité doit être étendu sur les panneaux de PVC à l’intérieur et à l’extérieur. Ce film d’étanchéité a 2 rôles principaux : éviter que l’humidité ne se concentre autour des panneaux à cause du phénomène de condensation et éviter l’infiltration des eaux de ruissellement.
D’ailleurs, il est recommandé que les panneaux de PVC soient percés de trous de part et d’autre afin de contrer les éventuelles remontées capillaires.

Note : les indications ci-dessus ne sont que quelques conseils pratiques devant servir à bien monter sa toiture de PVC. Dans le cas où l’on n’a pas l’habitude d’effectuer du bricolage, on peut simplement faire appel à un couvreur professionnel et lui confier la charge de l’achat et du montage de la toiture.

Cela ne coûtera absolument pas cher, mais il faut néanmoins prendre le temps de demander plusieurs devis et en effectuer une comparaison objective.

Y a-t-il des exigences légales pour ce qui est de l’installation d’une toiture polycarbonate ?

On remarque que l’installation d’une toiture en polycarbonate n’est pas sujette à de nombreuses contraintes légales comme cela est le cas pour les autres toitures (tuiles ou ardoise par exemple).

Cette différence est due essentiellement au fait que le PVC n’est pas un matériau conventionnel de toiture, mais plutôt un accessoire auquel on a recours pour embellir, illuminer ou rendre la maison plus agréable…

Mais il n’empêche qu’avant d’engager des travaux d’une telle envergure, il faut absolument se rapprocher des autorités locales et avoir une autorisation, surtout si le chantier pourrait gêner le voisinage ou déborder sur la voie publique.

Entretien de sa toiture en polycarbonate

A l’extérieur, on nettoie sa toiture de PVC avec un nettoyeur à haute pression. Étant donné que cet appareil ne court pas les rues, il est préférable, au lieu d’en louer à chaque fois à un coût élevé pour l’occasion, de demander à un ouvrier professionnel de se charger de l’opération d’entretien. Celle-ci permettra d’enlever la poussière et tous les autres débris éventuels laissés par les intempéries sur la toiture… Et elle aidera également à garantir la luminosité de cette dernière.

Pour la face intérieure, un simple chiffon trempé dans de l’eau suffit pour nettoyer la toiture. Mais attention, après le nettoyage, il faut toujours s’assurer d’essuyer toute l’eau qui a pu rester par endroits à l’intérieur ou à l’extérieur. Les gouttelettes d’eau restantes peuvent favoriser des dépôts calcaires et être à long terme à l’origine de la dégradation de la toiture polycarbonate.

Note : les nettoyants agressifs contenant des agents chimiques sont proscrits, car ils peuvent altérer la structure du PVC et contribuer à sa fonte ou à sa détérioration. Un peu de savon liquide suffit amplement si l’on veut enlever de grosses tâches laissées par la poussière ou le vent.

La toiture polycarbonate ou PVC : l’essentiel à retenir

La toiture polycarbonate est un type de toiture faite en panneaux de PVC. Elle est légère, facile à transporter, facile à installer et facile à manipuler.

La principale raison pour laquelle on s’en sert est sa capacité à laisser passer la lumière naturelle, qu’elle soit translucide ou totalement transparente.

Toutefois, compte tenu des exigences en matière d’isolation thermique pour une maison, on ne peut en faire une toiture principale. Elle est plus usitée pour les jardins, les abris de piscine, les terrasses, les combles aménagés, les serres, les garages, etc.

Pour ce qui est du coût, elle revient moins chère qu’une toiture de tuiles, de zinc, d’ardoise ou encore moins coûteuse qu’une toiture végétalisée par exemple…

On estime le prix d’un toit pvc à 40 euros le mètre carré, achat et prix éventuel de la pose étant compris. On lui reproche ses faibles propriétés en isolation acoustique et phonique, mais pour avoir un peu de lumière, on consent bien souvent à l’utiliser et/ou à l’associer aux autres types de toiture par endroits afin de laisser filtrer un peu de lumière naturelle.

Toutefois, avant de l’installer, il faut quand même se renseigner auprès des fabricants et veiller, si l’on effectue les achats soi-même, à acheter des panneaux de qualité qui soient conformes aux normes européennes. On notera que même si les dimensions du panneau peuvent varier pour la longueur et la largeur, l’épaisseur courante est d’environ 16 mm. Pour être sûr de ne pas se tromper, on peut solliciter les services d’un professionnel, la règle étant de demander plusieurs devis à comparer afin de retenir l’offre qui offre le meilleur avantage qualité/prix.

Toit polycarbonate et pvc : coût, installation et entretien
4.67 (93.33%) 3 votes