Transformer un garage en piece à vivre : comment s’y prendre et combien ca coute

Tout savoir avant de transformer votre garage en pièce supplémentaire pour votre logement : formalités administratives et prix moyen

transformation garage pièce à vivre

Transformer un garage en pièce à vivre peut être nécessaire quand on souhaite agrandir son logement sans dépasser la limite de l’occupation des sols. L’ancien garage peut devenir une salle de bains, une chambre, une cuisine esprit atelier, un bureau, etc.

Tout se décide en fonction des besoins du propriétaire, et aussi du budget dont il dispose.

Quelles démarches pour transformer un garage en pièce à vivre

Puisque cela revient à modifier la taille et l’aspect de la surface habitable de son terrain et pour éviter les débordements, il faut toujours se rendre à la mairie au préalable, afin de demander une fiche de renseignement d’urbanisme. Ce document permet de connaître toutes les règles applicables en matière de bâtiment ou de construction sur le terrain.

Ensuite, il faut s’assurer que :

  1. La transformation du garage en pièce à vivre ne permet pas à la surface habitable de dépasser le seuil autorisé par le coefficient d’occupation des sols (COS) de la zone. Si tel est le cas, il faudra renoncer au projet et opter pour une autre solution, comme l’aménagement des combles ou la construction d’un étage supérieur
  2. Les règles d’urbanisme de la zone n’exigent pas d’avoir une place de parking ou un garage. Si tel est le cas, il faudra créer une place de parking ou un autre garage à proximité, en respectant les textes applicables dans sa région urbaine

Faut-il demander un permis de construire pour transformer un garage en pièce de vie

Dans certains cas, il est obligatoire de demander un permis de construire pour transformer un garage en pièce à vivre. Dans d’autres, une déclaration des travaux est suffisante.

Cela dit, il faut :

  • Un permis de construire si la surface du garage est supérieure à 20 m2
  • Une déclaration de travaux si la surface du garage se situe entre 10 et 20 m2

En dessous de 10 m2, aucune autorisation n’est exigée, sauf si l’on a besoin d’abattre les murs porteurs. Enfin, il est exigé de solliciter les services d’un architecte si les travaux permettent à la surface totale du logis d’être supérieure à 170 m2.

Transformer un garage en pièce à vivre : à quel professionnel s’adresser ?

Le choix du professionnel à faire intervenir dépend du type d’aménagement que l’on veut effectuer dans le garage.

Dans le cas où il sera indispensable d’avoir de l’eau et du courant dans la nouvelle pièce, il faudra absolument veiller à sécuriser le périmètre, et à empêcher toute fuite ou infiltration. En outre, l’ancien garage devra être correctement isolé ou ventilée avant d’être aménagé, d’où la nécessité de créer des fenêtres si le garage n’en avait pas auparavant.

Dans la plupart des cas, certains artisans doivent obligatoirement être présents sur le chantier, comme :

Note : faire appel à des spécialistes différents pour chaque étape des travaux peut vite devenir fastidieux et coûter très cher. Pour limiter les dépenses et gagner du temps dans la réalisation des travaux, il vaut mieux confier l’ensemble du projet à un professionnel, de préférence un ingénieur ou un architecte.

Leur expertise coûte une petite commission, mais elle représente un gain précieux de temps et d’argent. Elle permet aussi de gérer plus facilement les démarches administratives, et d’être crédible devant les autorités municipales.

Quel budget prévoir pour la transformation de son garage ?

Il est quasiment impossible de chiffrer avec précision le coût de la transformation d’un garage en pièce à vivre. Celui-ci varie en fonction de nombreux facteurs qui sont entre autres :

  • Le type d’aménagement voulu (salle de bains, sauna, spa, cuisine, bureau, etc.)
  • La quantité de matériaux et de fournitures à acheter
  • La taille de la nouvelle pièce
  • La déco de la nouvelle pièce
  • Le nombre et les qualifications des différents professionnels devant intervenir sur le chantier

Toutefois, on indique qu’un minimum de 500 à 1 000 euros est indispensable pour réaliser les travaux de transformation. Il faudra ajouter à ce montant :

  • La commission de l’ingénieur ou de l’architecte qui dirige les travaux, celle-ci n’excédant pas les 15% ou 20% du coût total
  • La TVA
  • Le coût des taxes et impôts à verser à la mairie

Note : Faire d’un garage une pièce à vivre implique forcément de payer plus d’impôts ou de taxes, ceci en fonction de la surface habitable qui s’ajoute au logement précédent. Il faut donc faire parvenir aux autorités compétentes un document d’information, afin que ceux-ci ajustent le calcul des taxes et impôts en vigueur dans la région.

En définitive, on retient qu’il est possible de transformer un garage en pièce à vivre sans trop de difficultés. Mais au lieu d’aller à tâtons, il est préférable de s’asseoir, de lister ses besoins et surtout, de ne pas négliger les démarches administratives.

On peut même contacter un professionnel de la rénovation dès qu’on à l’idée des travaux pour qu’il puisse suivre les dossiers de demande de permis de construire ou de déclaration des travaux à la mairie.

3 DEVIS GRATUITS

Plus de 10 000 professionnels partenaires
Un conseiller vous rappelle gratuitement

Ensuite, quand le chantier est lancé, il est fondamental de ne pas négliger les questions d’étanchéité, d’isolation et de ventilation. Ce sont les principaux points critiques d’un logement, et quand les règles ne sont pas respectées, ils deviennent vite des facteurs de dégradation.

Par ailleurs, dans le cas particulier de l’isolation, on peut bénéficier d’aides financières et notamment d’un rabais sur la TVA si l’on achète des isolants de qualité et conformes aux normes.

Pour finir, il faut se rappeler que le budget des travaux peut être compris entre 500 ou 1 000 euros quand il s’agit d’un aménagement simple. Pour des travaux complexes, la facture augmente sérieusement et peut avoisiner les 3 000 euros, voire plus en fonction de l’aménagement voulu.

Il faudra, pour connaître le coût total de revient de l’aménagement, ajouter à la facture la commission de l’expert qui conduira les travaux, la TVA et les taxes.

Transformer un garage en piece à vivre : comment s’y prendre et combien ca coute
4.1 (81.82%) 11 votes

Transformer un garage en piece à vivre : comment s’y prendre et...