Combien coûte le démoussage d’une toiture et comment le réaliser

Combien coûte le démoussage d’une toiture et comment le réaliser

Comment se débarrasser de la mousse sur votre toiture ? Tout savoir sur le dé-moussage de votre toiture, son prix moyen et obtenez vos devis de démoussage de toiture au meilleur prix.

Démoussage d'une toiture ardoise
Démoussage d'une toiture ardoise

Le démoussage d’une toiture est une opération de nettoyage qui consiste à débarrasser la toiture d’un bâtiment des végétaux et champignons qui la recouvrent : mousses, lichens, algues, etc.

Il est nécessaire d’en effectuer au moins 1 fois tous les 10 ans, et il est efficace pour une bonne dizaine d’années. Toutefois, même lorsque la toiture n’est pas encore atteinte par les mousses, on peut appliquer les produits de traitement indispensables à titre préventif.

Quand effectuer le démoussage de sa toiture ?

On peut effectuer le démoussage de sa toiture n’importe quel jour de l’année, à condition que ce soit une journée sans vent ni pluie. Cependant, la période la plus indiquée est celle d’avant les premières couches de gel, c’est-à-dire au début du mois de décembre.

Pourquoi le démoussage est-il nécessaire ?

Le démoussage d’une toiture est obligatoire pour assurer l’étanchéité et la longévité de cette dernière.

En effet, au fil du temps, les mousses, lichens, algues et autres végétaux parasites s’infiltrent dans la toiture et commencent à y proliférer. Non seulement leur présence détruit la belle couleur et l’esthétique de la toiture, mais en plus, elle favorise la perméabilité de celle-ci.

Si le démoussage n’est pas effectué à temps et correctement, la toiture risque de commencer à laisser passer les eaux de pluie et à provoquer d’autres dommages au sein du logis.

Combien coûte un démoussage professionnel de toiture ?

Un démoussage professionnel de toiture à titre préventif coûte en moyenne 5 euros le mètre carré de toiture. Il faudra ajouter à ce tarif celui de la TVA à 5,5%.

Par contre un démoussage curatif peut coûter entre 10 et 30 euros le mètre carré sans la TVA. Le coût varie en fonction du degré de saleté de la toiture et des traitements à appliquer.

De plus, à titre curatif, il est souvent indispensable de réparer la toiture par endroits ou de lui faire un double traitement d’étanchéité.

Note : les couvreurs professionnels n’ont pas vraiment de tarif fixe et précis pour les nettoyages de toiture. Pour éviter de se faire arnaquer et de payer trop cher, il faut tout simplement demander plusieurs devis et comparer les factures. Au besoin, il faut rencontrer le couvreur et obtenir le plus de détails afin de s’assurer qu’on paye effectivement pour la tâche à effectuer.

Comparer les devis de démoussage de toiture

3 DEVIS GRATUITS

Plus de 10 000 professionnels partenaires

A quel type de toiture peut-on appliquer un démoussage ?

En principe, tous les types de toitures poreuses peuvent être démoussées : les toitures en tuile, en ardoise, en parpaings, en fibrociment… L’essentiel est d’utiliser une méthode douce qui ne dégrade pas le matériau qui a servi à réaliser la toiture.

Comment se pratique le démoussage d’une toiture ?

Tout d’abord, il est important de savoir que le démoussage d’une toiture n’est pas difficile à effectuer. On peut le faire soi-même si la toiture dont il est question n’est pas trop vaste, trop haute ou trop inclinée (toitures plates de préférence).

Pour les toitures situées sur un bâtiment à étages, il est préférable d’appeler un professionnel pour des raisons de sécurité et de savoir-faire.

1ère étape : le nettoyage préliminaire

Cela dit, le démoussage commence par un nettoyage et un dépoussiérage simple devant servir à enlever les feuilles mortes et toute la poussière possible. On peut pour cette opération utiliser un aspirateur-souffleur.

2nde étape : l’application d’un produit algicide

Une fois les feuilles mortes et autres déchets sommaires enlevés, on peut maintenant appliquer un produit algicide.

Ce produit a pour rôle de tuer les plantes parasites présentes sur la toiture et de les décoller. Il en existe de différents types dans les commerces, et il faut veiller à en choisir un qui soit adapté à son type de toiture et respectueux de l’environnement.

L’application doit également être faite dans le strict respect des consignes d’utilisation. Le produit agit dans un délai minimum d’une semaine, ensuite, on peut le rincer avec un jet d’eau à basse pression.

Mais dans le cas où le démoussage a lieu au cours d’une période de l’année où il est susceptible de pleuvoir, on peut le laisser agir et attendre que les eaux de pluie rincent efficacement la toiture.

Note : l’étape décrite ci-dessous est la même pour les 2 types de traitement de toiture (curatif ou préventif). Seulement, dans le cas d’un traitement préventif, on peut utiliser un traitement qui soit à la fois hydrofuge et algicide. L’emploi de ces produits « 2 en 1 » simplifie la tâche à celui qui effectue le nettoyage et préserve davantage l’intégrité de la toiture.

Si des traces noires demeurent encore après tous ces traitements, il faut utiliser une brosse dure et un seau d’eau pour les enlever. Vouloir se servir d’un détergent ou d’un produit tel que l’eau de javel peut totalement altérer la couleur et le matériau de la toiture.

3e étape : l’application du traitement hydrofuge

Après le rinçage de l’algicide, on peut maintenant appliquer un traitement hydrofuge. Les consignes de choix du traitement hydrofuge sont les mêmes que celles à suivre pour l’algicide.

Le nettoyeur doit veiller à prendre un produit non corrosif pour sa toiture et respectueux de l’environnement. Après application, le traitement hydrofuge se rince dans un délai minimum de 24 heures.

Précautions à prendre avant d’effectuer un démoussage de toiture

Avant de démousser sa toiture, il faut être certain d’avoir l’équipement nécessaire. Il est donc indispensable d’avoir une échelle solide sur laquelle monter pour atteindre le toit, puis d’avoir une échelle de toit en barreaux de bois à poser sur la toiture.

Ainsi, on se déplacera sur la toiture en marchant sur l’échelle au lieu de poser les pieds directement sur le matériau de la toiture.

Ensuite, il est exigé de porter des chaussures antidérapantes et d’avoir des gants de travail aux mains (les gants en cuir sont à éviter). Le visage est à protéger avec un masque pour éviter que la peau ou les yeux ne soient atteints s’il y a des éclaboussures d’algicide ou de produit hydrofuge.

En effet, ces produits peuvent se révéler toxiques et dangereux pour la peau même lorsqu’ils sont certifiés écologiques et sans danger pour l’environnement.

Enfin, travailler à 2 est recommandé. Pendant que l’un des bricoleurs sera sur l’échelle, le second restera au sol pour maintenir cette dernière ou pour lui passer les outils de nettoyage.

2 autres tâches importantes à effectuer : l’entretien de la toiture et celui de la gouttière

Le démoussage de la toiture est une opportunité pour contrôler l’état général de celle-ci, surtout dans le cas où il s’agit d’une toiture datant de plusieurs années (10 ans et plus).

Le couvreur en charge des travaux peut en même temps vérifier qu’elle est parfaitement en état, et au besoin effectuer les réparations indispensables pour qu’elle puisse tenir davantage.

Quant à la gouttière, elle est souvent obstruée par des feuilles mortes et des débris divers. A l’aide d’une pelle et d’un seau, on peut rapidement enlever ces déchets. Il s’agira ensuite de vérifier qu’elle est étanche et qu’elle permet un écoulement correct des eaux de ruissellement.

Pour terminer, on notera que le nettoyage simple de sa toiture est indispensable une fois par an, tandis que le démoussage peut être effectué une fois tous les 10 ans.

Cependant, après une période de 5 ans, on peut effectuer un démoussage préventif afin d’éviter une trop grande accumulation de végétaux sur sa toiture. Un professionnel prendra 5 euros le mètre carré sans la TVA en moyenne pour un traitement préventif, mais pour un traitement curatif, la facture peut monter jusqu’à 30 euros le mètre carré sans la TVA.

Quand on n’a pas les moyens de s’offrir les services d’un couvreur professionnel, on peut tenter de démousser soi-même sa toiture. Mais il est bon, avant de se lancer dans un tel projet, de se renseigner convenablement sur l’usage des produits de traitement et d’avoir des connaissances de bricoleur… Et bien entendu, il ne faut surtout pas être sujet à des vertiges en hauteur.

Combien coûte le démoussage d’une toiture et comment le réaliser
4.6 (92%) 10 votes